Mily et le coq Lico

 

Mily et le coq Lico mily-et-le-coq-lico-300x212

 

 

Mily a toujours l’art

D’avoir des idées par milliards.

Elle ne les trouve ni dans ses placards, ni dans ses tiroirs

Mais plutôt par hasard

En douceur

Comme quand elle s’en va cueillir des fleurs.

Ces fleurs qu’elle aime tant

Tout comme les animaux assurément.

De ses deux passions sont nées

De surprenantes inventions et autres raretés

Ou plutôt devrais-je dire d’étonnantes créatures

De l’extrait de Mily, du pur.

Ses premiers essais quelque peu délirants

Se sont révélés guère concluants :

Le Chien-Dent

Lui, avait trop de mordant.

Le Chat-Rdon

Lui, il donnait des boutons.

L’Ane-Emone

Celui-là était plus têtu que dix hommes.

Le Rat-Monde

Etait un mégalomane de chaque seconde.

Et la Raie-Ponce

Etait lisse a en faire pâlir un sconse.

Il fallut donc patienter quelques saisons

Pour que Mily trouve la bonne combinaison.

Créature qu’elle fit, comme certain, à son image

Rouge, vive, et sans pelage.

Et depuis cet été là,

Nous pouvons tous, vous comme moi,

Nous laisser bercer dans les champs de coquelicots

Par la douce mélodie du chant du Coq-Lico.



Laisser un commentaire

aerostat |
shinigani |
arabisme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Un livre pour s'évader
| 7orriett
| L'Ecrivoir de Rose-Marie M.